Vincent Ferries bio photo

Vincent Ferries

Apprenti artisan logiciel polyglotte

CV Email Twitter Github

Cela doit bien faire deux ans que je fais mon possible pour promouvoir le concept des Brown Bag Lunches sur Toulouse. Pour rappel, le concept c’est de payer un repas à un présentateur qui vient partager un peu de ses connaissances entre midi et deux.

En tant qu’organisateur

Je me sentais un peu seul sur certaines missions et avais besoin de prétextes pour retourner à l’agence et passer un peu de temps avec les collègues. J’ai découvert le concept des BBL et plutôt que de m’apitoyer sur mon sort dans mon coin, je me suis lancé dans l’aventure.

J’ai convié chez Genigraph, puis maintenant Softeam une grande majorité des Toulousains inscrits sur le site Brown Bag Lunch France (n’en prenez pas ombrage si ce n’est pas encore votre cas) et certains speakers en exclusivité. On doit en être à pas loin de 15 organisés en deux ans, j’essaie de tenir le rythme d’un par mois, c’est moins évident pendant les périodes de congés. J’ai commencé par inviter des connaissances sur des sujets connus et ai progressivement élargi vers des langages et des technos beaucoup plus variés, histoire de rencontrer de nouvelles personnes et d’ouvrir mon esprit ainsi que celui de mes collègues.

La direction, ravie de l’initiative a décidé de payer le repas à tous les participants. Cela a plusieurs bénéfices : c’est bien plus convivial de manger en même temps que la personne qui nous fait l’honneur de venir nous voir, cela permet de faire un peu connaissance et de présenter le contexte. On a d’abord commencé par garder ça pour la fin, mais le premier speaker s’est retrouvé à manger froid, depuis on commence par ça. En général, on prend des pizzas et des boissons pour tous chez Mongelli, notre multiple champion du monde local !

D’autres sociétés du coin se sont aussi lancées dans l’aventure depuis, et dernièrement le Mipih a même ouvert la présentation de Michaël aux personnes extérieures à la société. Nos locaux ne nous permettent pour l’instant pas de le faire, mais je compte bien poser la question à ma direction après notre déménagement, pour dans quelques mois donc.

Côté Softeam Paris, j’ai appris récemment que c’est une des RH qui organise les BBL. Je trouve ça assez intéressant et plutôt bon signe. D’ailleurs, en parlant de RH, un fork BBL-RH a vu le jour il y a quelques mois !

En tant qu’affamé

Je tiens tout d’abord à m’excuser, j’ai du mal à maintenir la liste des talks que je propose à jour. Il suffit d’une Pull Request, mais je change souvent de centre d’intérêt lors de ma veille. Je commence à en avoir quand même quelques uns de côté désormais si on ajoute du Java 8, du Dart, des Web Components…

Sachez que si vous repérez un sujet sur ce blog dont vous voulez que je vienne parler chez vous, c’est tout à fait possible. Essayez de me prévenir un peu avant si ce n’est pas un sujet que je donne habituellement, que j’ai un peu de temps pour me préparer.

Je dois en être à 6 ou 7 en tout pour l’instant, toujours aussi formateurs. Voici en bonus la première mouture de ma présentation sur Java 8 :

Et vous c’est pour quand ?

Où que vous soyez, qu’attendez vous pour vous proposer comme speaker si ce n’est pas encore déjà fait ? Vous aurez au moins autant à apprendre ce faisant qu’à partager. Cela peut être l’occasion de vous faire connaître, de rencontrer de nouvelles personnes, de travailler une présentation donnée avant de la proposer pour une conférence, de vous entraîner à vous exprimer en public…

Et si vous voulez élargir vos horizons, vous ouvrir à de nouvelles choses, pourquoi ne pas organiser des BBL dans votre entreprise ? Les bienfaits sont nombreux, on me chuchotte à l’oreillette que certains ont même reçu des récompenses chez eux pour avoir lancé de telles initiatives.

Word of caution

Attention, j’ai eu quelques remarques concernant le ton employé parfois, le fait que je rajoute quelques blagues dans les slides etc. Je tiens à préciser un peu l’objet des BBL et ce pourquoi MOI, j’en donne. Je ne cherche pas à plaire à la direction, juste à partager avec mes pairs mes maigres connaissances. Je ne suis pas indépendant et n’espère absolument pas augmenter mes revenus avec des prospects potentiels. Certains le font pour cela, grand bien leur fasse, ce n’est absolument pas mon cas. De plus, il ne s’agit pas là de formations, juste de présentations de découverte ou d’approfondissement. Si vous voulez un sujet particulièrement creusé, appelez un formateur et payez le comme il se doit. Les baggers font ça plus que bénévolement, le temps passé ainsi que le transport leur revenant bien plus cher qu’un sandwich, ne leur tenez pas rigueur d’un niveau moins bon un jour donné, et donnez leur tout le feedback que vous pourrez pour qu’ils s’améliorent pour les fois suivantes.