Vincent Ferries bio photo

Vincent Ferries

Apprenti artisan logiciel polyglotte

CV Email Twitter Github

Pas plus tard qu’hier, Emilien Pecoul, développeur qui gère le MUGLyon (Microsoft User Group) posait la question suivante sur Twitter :

Une notion qui revient souvent dans les réponses est le mot “professionnalisme”. Non content de faire son travail, un software craftsman cherche à le faire bien. On parle bien là d’artisanat (1ère entreprise de France). D’autres aspects intéressants sont évoqués : la soif de connaissance, la modestie…

Je vous ai parlé du fait d’apprendre et de s’entraîner quotidiennement, c’est très lié pour le coup.

A chaque mouvement chez les développeurs son manifeste

Le mouvement est né en 2009 de la réunion de développeurs confirmés un peu frustrés par les suites du manifeste agile de 2001. Ainsi, il pointe en quelque sorte les dérives qui en ont découlé. Ils ont alors rédigé le Manifesto for Software Craftsmanship.

Je vous conseille vivement la section Further Readings, qui pointe sur plein de bouquins et de sites intéressants. Les personnes présentes sur cette page parlent bien mieux du sujet que je ne le ferai jamais.

Cela ne demande pas beaucoup d’effort de lire entre les lignes et y voir là une critique en creux de ce qui a été mis en place autour de l’agilité.

Le Software Craftsmanship Toulouse

J’ai été ravi de voir passer sur la mailing list du JUG un mail d’Antoine Vernois au sujet de Coding Dojos qui avaient été organisés. Je me suis donc rendu un soir à une réunion pour discuter d’une éventuelle suite à donner à ces événements. Nous étions une petite dizaine et avons collégialement décidé de lancer une structure qui serait langage agnostique et mettrait le développement logiciel au centre.

Ce sont les membres qui organisent les événements qui les tentent. Sur n’importe quel langage.

Dojos

De nombreux dojos ont été organisés, autour de sujets divers. Depuis quelques mois, des dojos sont organisés à l’IUT Blagnac un jeudi sur deux. Ceux-ci sont ouverts aux extérieurs.

Code and Coffee

Deux fois par semaine, des développeurs se rencontrent le temps d’un café. Si vous voulez vous y joindre, cela se passe le mercredi matin à Blagnac ou le jeudi matin en centre ville. On n’y code pas tout le temps mais ça arrive. On y discute de notre métier, de ce qui se trame dans les semaines à venir, de sujets philosophiques majeurs !

Code Retreats

J’ai déjà pas mal écrit sur le sujet. Si vous n’en avez jamais fait, il n’est jamais trop tard !

TupperVIM

Soirées de partage autour de VIM, dont je vous ai parlé aussi. Maintenant que je m’y suis mis, j’espère que d’autres seront organisées.

BYOC

Ce concept là, c’est nous qui l’avons créé. Il s’agit en fait de Bring Your Own Code, où les participants viennent avec du code à disséquer. Soit parce qu’ils sont fiers de leur code et veulent le montrer aux autres et avoir leurs critiques, soit parce qu’ils sont devant un problème qu’ils n’arrivent pas à résoudre, ou que la solution qu’ils ont mis en place ne leur convient pas.

Conférences informelles

Une première petite conférence s’est tenue mi janvier. J’étais en voyage à ce moment là et n’ai pu y assister, mais une nouvelle est en préparation pour bientôt !

Tous ces événements sont organisés avec Meetup. C’est LA bonne adresse si vous voulez assister aux suivants. J’ai forcément oublié des types de soirées, ne m’en voulez pas trop si c’est le cas.